Visa pour le Vietnam : entrée en vigueur le 1er janvier 2015 de la nouvelle loi sur l’immigration

Votée lors de la 13 session de l’assemblée nationale populaire le 16 juin 2014, la nouvelle loi sur l’entrée, la sortie, le transit et la résidence des étrangers au Vietnam (N°47/2014/QH13) est entrée en vigueur le 1er janvier 2015.

Les principaux changements à retenir sont les suivants :

- Le changement de l’objet de la visite au Vietnam n’est plus possible. Il est désormais impératif d’arriver au Vietnam muni d’un visa qui correspond à l’objet du séjour.
A titre d’exemple, un visa de tourisme ne peut plus être transformé en visa de travail.

- Un étranger qui vient au Vietnam pour travailler devra obtenir un permis de travail avant d’arriver sur le territoire vietnamien et avant de se voir délivrer un visa de travail.
- Pour obtenir un visa de tourisme il convient de passer par une agence de voyage ou par une représentation diplomatique vietnamienne à l’étranger. Le visa sera valable 90 jours maximum et ne pourra pas être renouvelé.
- Il est à noter qu’il n’existe pas de visa pour les personnes qui souhaiteraient vivre au Vietnam sans y exercer d’activité professionnelle ou sans avoir investi sur des biens immobiliers ou sans avoir de lien familial avec une personne qui vivrait régulièrement au Vietnam (personne retraitée par exemple)

La nouvelle loi introduit 20 différents types de visas. Les principaux sont les suivants :

- HN : pour une visite professionnelle (réunion, conférence, séminaire) : valable 3 mois maximum
- Le visa LD ou DN : visa de travail qui nécessite l’obtention préalable d’une permis de travail. Il est valable 2 ans
- Le visa DH : visa d’études : validité de 1 an.
- Le visa DT : pour les investisseurs ou les avocats étrangers. Durée de validité : 5 ans
- Le visa DL : visa de tourisme. Validité 3 mois maximum
- Le visa TT : pour les conjoints ou les enfants de moins de 18 ans qui sont à la charge d’étrangers titulaire de visas DT ou LD. Validité : 1 an
- Le visa VR : visa de visite familiale. Validité de 6 mois.

Une violation de la loi sur l’immigration est passible de 40 millions VND d’amende et d’une expulsion du territoire vietnamien.

Dernière modification : 28/03/2016

Haut de page