Obtenir un Visa de Transit Aéroportuaire

Vous transitez par un aéroport situé en France pour vous rendre dans un aéroport situé hors de l’ « espace Schengen », sans sortir de la zone internationale de cet aéroport français ? En fonction de votre nationalité, vous devez obtenir un visa de transit aéroportuaire. Ce visa ne permet pas d’entrer dans l’espace Schengen. En effet, dans tous les autres cas, c’est-à-dire dès que vous quittez la zone internationale de votre aéroport d’arrivée, vous devez obtenir un visa Schengen (si vous y êtes soumis en raison de votre nationalité).

Liste des documents à fournir pour obtenir un visa de transit aéroportuaire


Attention, cette liste n’est qu’indicative, le service des visas peut vous demander des documents complémentaires s’il l’estime nécessaire. Tous les documents demandés doivent être fournis en original accompagnés d’une photocopie. Le cas échéant, ils doivent être traduits en français ou en anglais par un traducteur assermenté.

- formulaire de court séjour de demande de visa, lisiblement complété en français ou anglais, daté et signé.
- 2 photographies d’identité répondant aux normes
- passeport valable au moins 3 mois après la date de votre départ de l’aéroport situé en France et comportant au moins deux pages vierges
- si vous êtes vietnamien(ne), livret d’enregistrement de votre domicile (So Ho Khau), et acte de mariage s’il n’est pas déjà mentionné dans le livret
- si vous n’êtes pas vietnamien(ne), justificatif de résidence et d’adresse au Vietnam
- assurance accident-maladie-rapatriement valable pour toute la durée du séjour
- réservation de vols indiquant clairement les dates et horaires de l’itinéraire emprunté (pour justifier de la nécessité du visa de transit)
- justificatif de situation socio-professionnelle
-  attestation de l’employeur comportant le nom, les fonctions, la date d’embauche et de fin de contrat ainsi que le montant du salaire net du demandeur (sur papier à en-tête de l’employeur - datée, signée et revêtue du sceau de l’entreprise) et une copie ;
-  ou, pour les propriétaires d’entreprises/actionnaires, registre du commerce des sociétés ;
-  ou, pour les propriétaires fonciers/immobiliers, titre de propriétés et éléments démontrant les revenus qui en sont tirés ;
-  ou, carte de retraite ou décision de retraite
- paiement des frais de dossier : contrevaleur de 60 euros en dong

PNG PNG PNG PNG

Dernière modification : 05/04/2016

Haut de page