Grand angle – Pénurie de logements sociaux

JPEG - 42.9 ko
Des logements sociaux récemment construits

Le 7 décembre, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé aux autorités provinciales, à l’occasion d’une conférence nationale organisée sur le sujet, de faire de la construction de logements sociaux leur priorité. Dans les arrondissements périphériques de Ho Chi Minh-Ville et les deux provinces, limitrophes et industrielles, de Binh Duong et Dong Nai, le problème est particulièrement criant. Ce sont les travailleurs migrants des provinces du centre et du delta du Mékong qui sont les plus exposés, alors même que leur accès aux aides sociales est déjà limité par le système du livret de résidence familiale (n’étant pas enregistrés dans ces provinces, ils ne peuvent y bénéficier d’aucun avantage social).

Il faut néanmoins souligner des efforts des autorités en la matière. Ainsi, en avril 2015, Binh Duong a lancé un plan de construction de 60 000 logements à prix réduits à l’horizon 2020. L’entreprise d’Etat Becamex, qui gère les investissements étrangers et le développement industriel de la province, avait alors vanté dans les médias sa solution pour des logements neufs de 30 m² au prix de 100 M VND (4400 euros) dans la ville de Thu Dau Mot.

Plus largement, contrairement aux projets immobiliers de luxe – qui se multiplient au risque de faire craindre le retour d’une bulle immobilière –, les procédures administratives pour la construction de logements sociaux sont complexes et l’accès au crédit bancaire pour les entreprises difficile. Alors même que selon le ministère de la construction, 1,5 million d’ouvriers manquent d’un lieu de vie décent dans les zones industrielles du pays. Au bas mot, les autorités vietnamiennes estiment nécessaire la construction de plus d’un million de logement sociaux d’ici 2020. Une enveloppe de crédit préférentiel pour les entreprises a été évoquée lors de la conférence de mercredi dernier. La banque pour la politique sociale, organisme public créé en 1993 sous le nom de « Fonds de soutien aux foyers démunis », assure qu’elle y travaille.

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page