Grand angle – Les séances d’interpellation


Du 15 au 17 novembre, les députés ont pu se livrer à une séance d’interpellation, particulièrement suivie compte tenu des sujets abordés. Plus de 100 questions ont été posées par 44 députés concernant les affaires intérieures, l’éducation, l’environnement et le commerce.

JPEG - 49 ko
Les ministres questionnés (de gauche à droite) : commerce, affaires intérieures, environnement et de éducation

Sans surprise, le ministère du commerce et de l’industrie a été au centre de questions parfois très vives. Il a dû répondre sur le gaspillage de fonds et la gestion inefficace de grands projets. Le nouveau ministre, M. Tran Tuan Anh, a apporté des réponses précises et détaillées, faisant référence au contexte économique international, à la croissance économique au Vietnam et aux processus d’autorisation des projets.

Suite à la catastrophe écologique causée par Formosa en avril 2016, la proposition de reprise du projet d’aciérie Ca Na par le groupe Hoa Sen a suscité de nombreuses questions, en écho à l’inquiétude de l’opinion publique. Mais, a-t-il été rappelé, malgré ses ressources, le Vietnam importe pour 3 Md$ d’acier par an (chiffre qui passerait à 15 Md$ en 2020). Le ministre a été défié de démissionner si au final le projet d’aciérie Ca Na présentait des problèmes. Au passage, le ministre des ressources naturelles et de l’environnement a indiqué que la zone sinistrée était à nouveau saine, aussi bien pour la baignade que pour la pêche. Il a encore précisé que l’aciérie serait contrainte de fermer en cas de nouvelle infraction.

M. Tuan Anh a annoncé une future réglementation des centrales hydro-électriques qui visera à ne garder en service que les plus importantes ; les autres seraient fermées. Cette réglementation apparaît nécessaire après les problèmes de gestion de petites centrales – notamment celle de Ho Ho – dont les lâchers d’eau avaient aggravés les inondations au centre du pays en octobre dernier.

Les députés ont encore qualifié le système éducatif de médiocre, en dégradation même. Selon eux, les examens de fin d’année étaient même une loterie pour les élèves.

Les dernières questions ont concerné l’ancien ministre du commerce, M. Vu Huy Hoang, l’ancien PDG de PV Construction, M. Trinh Xuan Thanh, et… le népotisme.

Au total, cette séance d’interpellation a bien reflété les inquiétudes de la population et les faits de société des mois passés. Quant aux réponses apportées, chacun jugera dans le temps de leur pertinence.

Dernière modification : 21/11/2016

Haut de page