Grand angle – Les points forts de 2016

Comme il se doit, la fin de l’année est l’occasion de faire le bilan des principaux événements qui l’ont marqué. Et cette année 2016 fut riche au Vietnam.

PNG

Et tout d’abord, en matière d’environnement : Alors que le Vietnam achevait l’année 2015 avec la signature de la COP21 à Paris et s’engageait à lutter contre les effets du changement climatique, 2016 a été une année éprouvante pour le Vietnam. Dés janvier, le phénomène climatique El nino a causé une sécheresse sans précédent dans le pays, notamment des régions comme le delta du Mékong, « le grenier du Vietnam », ou les montagnes, où la culture du café a été également très affectée. La mousson a été très tardive et les crues ravageuses. En 2016, les crues combinées aux importantes précipitations ont tués 235 personnes et causé des dégâts estimés à 1,7 Md USD, en particulier dans le centre du Vietnam.

La catastrophe de Formosa, causée par l’homme, a entraîné la mort en masse des poissons le long des côtes de la province de Ha Tinh, suscitant l’indignation. De manière inédite et sans autorisation, de nombreux Vietnamiens sont descendus dans les rues pour demander la fermeture de l’aciérie. Condamnée, Formosa a finalement payée 500 M USD de dommages aux victimes sur injonction du ministère des ressources naturelles et de l’environnement... ce qui ne satisfait pas ceux qui luttent encore pour la fermeture du site.

C’est ensuite en politique  : Après le XVè Congrès du Parti, les nouveaux dirigeants du pays ont été élus en avril… avec une équipe pour partie renouvelée et l’arrivée au Bureau politique d’une nouvelle génération de dirigeants, du moins pour quelques-uns d’entre eux.. Les visites d’Etat ont également rythmées l’année. Celle du président américain Barack Obama a été l’événement médiatique de l’année pour de nombreux Vietnamiens. La visite du Président François Hollande, bien moins attendue par les locaux, a été un événement marquant pour la communauté française résidant au Vietnam. Les tensions en mer de l’Est avec la Chine ont continué, malgré la décision du tribunal arbitral de La Haye totalement en faveur des Philippines.

Et l’économie encore : Suivant les directives du gouvernement, plusieurs entreprises publiques ont été introduites en bourse, avec des réussites plus ou moins nettes : francs pour Vinamilk ou ACV, moins certains pour Sabeco. Et des entreprises étrangères comme Big C et Metro, ou encore vietnamienne comme Nguyen Kim, ont été rachetées par des entreprises thaïlandaises.

Afin de donner un coup de pouce au marché immobilier, le gouvernement vietnamien avait mis en place un programme de prêt de 30 000 Md VND au profit des ménages vietnamiens à bas revenus. Les derniers paiements de ce prêt ont étés effectués en décembre. La bureaucratie et la complexité des démarches administratives ne l’a pas rendu accessible à tous.

Enfin, les faits de société  : 2016 est marquée par un prise en compte de l’opinion publique. La politique anti-corruption du gouvernement actuel a vu la déchéance de nombreux cadres dirigeant mis en cause et vise à réduire le népotisme. L’affaire la plus marquante serait celle de l’ancien député Trinh Xuan Thanh, actuellement en fuite, avec toute une cascade d’enquêtes et de personnes impliquées. Suite à la catastrophe de Formosa, les Vietnamiens demandent plus que jamais plus de transparence.

Dernière modification : 03/01/2017

Haut de page