Grand angle – Des enquêtes en cascade

JPEG

En mai 2016, l’incident de la Lexus à la plaque « bleue » de M. Trinh Xuan Thanh, vice-président du comité populaire de la province de Hau Giang a fait la une des journaux. Il s’avère que cet incident n’est pas unique.

M. Thanh a alors été déchu de ses fonctions à la province de Hau Giang, puis de ses fonctions de député de la 14ème législature de l’Assemblée nationale le 17 juillet. En fouillant dans son passé, la presse relie sa carrière à celle de l’ancien ministre du commerce, M. Vu Huy Hoang. M. Trinh Xuan Thanh a occupé le poste de président du conseil d’administration de la société de construction Petro Vietnam (membre du conglomérat Pétrole du Vietnam). L’évaporation de 3 200 Md VND pendant sa présidence n’a pourtant pas fait obstacle à sa nomination en mai 2015 au poste de vice-président du comité populaire de la province Hau Giang. Ce parcours habituel est considéré comme un entrainement dédié aux « graines rouges », en vue de devenir des futurs dirigeants du pays.

En juin 2016, la presse a révélé la nomination de M. Vu Quang Hai, 28 ans, au poste de directeur général de l’entreprise de bière de Saïgon, SABECO. Elle a également rappelé que M. Hai était le fils de l’ancien ministre de l’industrie et du commerce, M. Vu Huy Hoang. De fil en aiguille, il s’avère que M. Quang Hai, malgré son jeune âge, a occupé des postes importants dans les entreprises publiques tels que la société financière PVFI (encore membre du conglomérat Pétrole du Vietnam). Bien que l’ancien ministre le nie, PVFI a connu de grosses pertes pendant les deux ans (entre 01/2011 et 05/2013) où son fils en était à la tête. M. Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Parti communiste, a ordonné une série d’enquêtes sur la nomination de M. Quang Hai au sein de Sabeco pour en clarifier les conditions. Il a également ordonné des enquêtes pour faire la lumière sur les agissements de M. Trinh Xuan Thanh.

Dernière modification : 27/07/2016

Haut de page