Discours du Consul lors de la cérémonie d’accueil dans la nationalité française du 10 juin 2019

Mesdames, Monsieur,

Je suis très heureux accueillir Résidence de France.

Ce soir, nous sommes réunis pour belle célébration : Votre accueil dans la citoyenneté française. Aujourd’hui, la République vous reconnait comme ses filles et ses fils.

C’est un moment important pour vous mais aussi pour la République. Avant vous, siècle après siècle, la France a bénéficié des apports de femmes et d’hommes qui l’ont rejointe. Venus du monde entier, ils ont choisi de devenir Français. Leurs expériences, leurs cultures, leurs parcours, leur dynamisme ont enrichi la France et l’ensemble des Français.

Devenir Français, ce n’est pas une simple formalité administrative. C’est un acte fondamental, et surtout un acte qui engage.

Devenir Français, c’est un honneur : celui d’appartenir à une grande nation, qui a apporté beaucoup au monde : la philosophie des Lumières et des droits de l’Homme, la proclamation des libertés individuelles, la fin de l’esclavage, la liberté religieuse.

Aujourd’hui la France poursuit sa mission universelle. Membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, elle se bat pour la paix, la justice et pour les droits de tous les hommes et de toutes les femmes partout dans le monde.

Devenir français, c’est adhérer à notre communauté nationale. C’est bénéficier de droits qui sont ceux de tous nos concitoyens. Ces droits nous paraissent évidents aujourd’hui en France mais ils ont été gagnés par des luttes de générations de Français.

Devenir Français, c’est aussi adhérer à des valeurs reprises dans la devise de notre nation : « Liberté, Egalité, Fraternité. »

Liberté. Il s’agit des valeurs fondamentales, énoncées dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, qui permettent à tout homme et à toute femme d’échapper à l’oppression, à l’arbitraire, aux violences et à la dictature. Dans la nation française, les citoyens jouissent notamment de la liberté d’expression, de manifestation, de la liberté de la presse, de la liberté d’association et de la liberté d’entreprendre.

Egalité : La Constitution française assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion Les tribunaux et les organismes de protection peuvent être saisis en cas de discrimination. L’égalité entre hommes et femmes est un principe fondamental de la République française.

Fraternité : La France porte attention aux plus défavorisés. Elle organise une solidarité à l’égard des plus déshérités, des plus âgés, ou des malades.

Devenir français, c’est aussi avoir conscience de ses devoirs. Le premier, c’est le respect de la loi. Dans notre république, chacun peut vivre en paix et réussir parce que chacune respecte la loi commune. C’est l’affaire de chaque citoyen français.

Enfin, devenir français c’est contribuer au projet d’une France moderne, qui va de l’avant et porte ses valeurs avec détermination et respect. Un pays qui veut allier la générosité et le dynamisme économique ; la solidarité et l’innovation.

Vous êtes dépositaires d’une partie de cette ambition collective.

Au nom du gouvernement français, je suis fier de vous accueillir parmi nos citoyens. Vous pouvez être fiers d’être Français. Vive la République et vive la France !

Et maintenant, mes chers compatriotes, nous allons ensemble écouter notre hymne national./.

‹ précédent | suivant ›

Dernière modification : 12/06/2019

Haut de page