Discours du Consul général lors de la conférence de presse "Saigon"

C’est avec un immense plaisir que, dans le cadre du 45e anniversaire des relations diplomatiques franco-vietnamiennes, nous accueillons au Vietnam les 21 et 22 septembre prochain la pièce "Saigon" de la jeune metteuse en scène française Caroline Guiela Nguyen. C’est l’événement culturel le plus important de cette année de célébration.

Cette pièce a constitué la révélation du festival international de théâtre d’Avignon en 2017. Depuis, elle a fait salle comble dans toute la France et dans le monde, à Berlin, Amsterdam, Pékin, Shanghai, Stockholm… et après Ho Chi Minh-Ville, ce sera Rome ou encore Vilnius. Le phénomène français devient un triomphe mondial.

La pièce "Saigon" à HCMV, nous le devons à la mobilisation exceptionnelle de généreux mécènes vietnamiens et français qui ont tous contribué à réunir les 150 000 dollars de ce projet. Je voudrais remercier particulièrement Air France et Vietnam Airlines ici présents, ainsi que Dai Nam, Van Vuong, les représentants de BNP, Thuan Gia, SP Travel et Thea Clinic et les 16 autres sponsors

Quelques mots sur l’histoire : tout se passe dans un restaurant vietnamien, parfois situé à Saïgon, en 1956, année de départ des derniers Français de Saïgon, parfois à Paris en 1996, date à laquelle les Vietnamiens ayant émigré à l’étranger ont pu retourner dans leur pays natal.

Dans ce restaurant, les personnages se croisent avec leurs récits intimes qui se sont heurtés à la grande Histoire : l’histoire d’un fils qui cherche à comprendre le passé de sa mère, l’histoire de deux amants obligés de se séparer, d’un soldat français qui s’éprend d’une Vietnamienne et la ramène en France…

Pour ce spectacle à plusieurs voix, Caroline Guiela Nguyen a réuni onze comédiens français, vietnamiens et vFrançais d’origine vietnamienne afin d’entonner un récit authentique. Nous avons la chance d’avoir ici avec nous certains des acteurs de la pièce qui pourront répondre à toutes vos questions : à mes côtés M. Pierric Plathier, Mme My Chau Nguyen Thi, Mme Huynh Thi Truc Ly et dans la salle Mme Nguyen Phu Hau et M. Lê Hoang Son.

Mais j’aimerais d’abord passer la parole au directeur de l’orchestre symphonique et du ballet de l’opéra d’HCMV, M. Tran Vuong Thach, qui a vu la pièce à Avignon, pour qu’il nous en dise quelques mots.

Je vous remercie.

Dernière modification : 25/09/2018

Haut de page