Discours du Consul général à l’Ecole supérieure internationale de technologie Lilama 2 le 10 mai 2019

Monsieur le vice-ministre de la construction Nguyen Dinh Toan
Madame la vice-présidente de la province de Dong Nai
Monsieur le Directeur Général de la formation professionnelle
Monsieur le Directeur de l’AFD
Messieurs les représentants des entreprises
Chers Mesdames, Messieurs les enseignants des écoles de formation professionnelle
Chers étudiantes et étudiants.

C’est avec un réel plaisir que je prends part aujourd’hui à cette rencontre et à l’inauguration de ce magnifique bâtiment, dans cette belle ambiance.
La jeunesse est au cœur des priorités de la coopération franco-vietnamienne, tout particulièrement l’insertion des jeunes sur le marché du travail.

Je tiens d’abord à remercier les organisateurs de l’évènement et l’ensemble des participants, pour votre mobilisation : les étudiants, les équipes des écoles, les acteurs économiques et institutionnels, les représentants des entreprises.
En France, la formation professionnelle constitue une forte priorité pour les autorités et bénéficie d’un programme significatif de renforcement. Elle permet la création d’une économie de proximité irremplaçable. La formation professionnelle prépare les jeunes à de beaux métiers et carrières .

Le thème de la journée, ainsi que celui de la table ronde de ce matin, sont au cœur des réflexions sur les modèles de développement durable, car le développement du capital humain constitue un investissement majeur pour assurer la croissance inclusive du pays.

Ils sont aussi au cœur des enjeux du Vietnam : les questions de l’emploi des jeunes et de leurs qualifications en réponse aux besoins de l’économie. Les autorités du Vietnam ne s’y sont pas trompées en plaçant depuis de nombreuses années la formation professionnelle au cœur de l’agenda politique national.

Je suis fier que la France ait pu vous accompagner dans cette démarche. Les premiers résultats que partageront les cinq écoles des provinces de Vinh Phuc, Ninh Binh, Nghi Son, Dung Quat et Dong Nai sont encourageants, en particulier en ce qui concerne la modernisation des cursus et des équipements, l’adaptation des cursus aux besoins du secteur privé et la spécialisation des travailleurs vers des industries à plus forte valeur ajoutée. La filiale de télécommunication développée dans ce beau bâtiment en est un bel exemple. 
L’ambassadeur de France au Vietnam a eu l’occasion de rendre visite à l’école Vinh Phuc l’année dernière. A mon tour ce matin, je suis touché par l’enthousiasme et la détermination dont font preuve les jeunes étudiants, apprentis et les équipes pédagogiques.

Ce projet est aussi un bel exemple de la capacité de la France à mobiliser tous ses outils au bénéfice de son intense partenariat avec le Vietnam. L’AFD a apporté un financement de 25M€ à ce projet, des experts français sont intervenus tout au long du projet notamment pour accompagner la préparation de nouveaux programmes et outils pédagogiques, les programmes de formation utilisés en France ont servi de modèle, des jumelages avec voyages d’études ont été mis en place avec des écoles et lycées techniques de l’académie de Versailles. Enfin, plusieurs entreprises françaises sont présentes aujourd’hui avec l’appui de Business France, pour rencontrer les étudiants et bientôt peut-être pour bénéficier des compétences qu’ils ont acquises durant leur cursus.

‹ précédent | suivant ›

Cette réussite est aussi européenne et je souhaite saluer le travail de nos collègues allemands, notamment à travers la GIZ, ici à Lilama 2 et dans d’autres écoles du pays. En s’appuyant sur les forces des modèles de formation français et allemand, l’école Lilama 2 utilise au mieux la complémentarité de nos deux pays.

« Pour ceux qui le reçoivent, l’enseignement est comme un autre soleil ». Heraclite a défini comme tel l’enseignement il y a plus de 27 siècles. Je suis convaincu que le E-building que nous inaugurons ce matin en sera une belle illustration. Je fais le vœu que cette réussite appelle de nouvelles collaborations dans ce secteur essentiel pour l’avenir du Vietnam et de sa jeunesse.

Dernière modification : 13/05/2019

Haut de page