Discours à l’occasion de la 22ème Fête de la Francophonie dans le Delta du Mékong

Monsieur Truong Quang Hoai Nam, Vice-Président du comité populaire de la ville de Can Tho ainsi que les représentants des villes, provinces et des associations d’amitié du Delta du Mekong ,

M. Dinh Toan Thang, Directeur du département de l’Europe au ministère des Affaires étrangères vietnamien

M. Eric-Normand Thibeault, Directeur Régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie en Asie Pacifique

M. Hà Thanh Toan, Recteur de l’Université de Can Tho (coorganisatrice de l’evenement)

Chers francophones et chers amis de la France,

Je tiens tout d’abord à vous exprimer mes sincères remerciements pour l’organisation de cette 22ème fête de la francophonie du Delta du Mékong. Je viens régulièrement ici. C’est à chaque fois un grand plaisir de venir ici vous rencontrer, de constater votre dynamisme et votre enthousiasme.

Nous sommes tous ensemble ce soir à Can Tho, avec l’ensemble de nos partenaires et des francophones et francophiles de la région qui sont ici, venus de Can Tho, bien sûr, et également de Ben Tre, Dong Thap, Hau Giang, Kien Giang et Tien Giang.

La France et le Vietnam sont des membres fiers de la Francophonie. C’est pour cela que nous célébrons ensemble ce soir dans cette belle région du Mékong notre Organisation, qui rassemble 88 Etats et gouvernements.

Le français, notre belle langue commune, appartient à tous ceux qui la parlent, la font évoluer, la font vivre. Elle appartient à chacun d’entre nous.

Et si la langue française peut être celle de la passion, elle est aussi une langue de l’économie, de l’innovation, du numérique, une langue d’avenir. Beaucoup de jeunes Vietnamiens l’ont bien compris. Ils ont fait le bon choix.

La Francophonie dans la région du Delta du Mékong, c’est aujourd’hui 20 % de tous les élèves et étudiants francophones vietnamiens, plus de 8 000 élèves des écoles, plus de 500 étudiants en filière française, une quarantaine d’établissements scolaires et une centaine d’enseignants.

C’est aussi une dizaine de partenariats universitaires, un centre d’examen pour les diplômes de langue française, des projets de mobilité étudiante, la mise à disposition par la France pour les élèves de deux assistants de langue natifs et un investissement important des autorités vietnamiennes dans la formation continue des enseignants.

Enfin, la francophonie ici, c’est l’organisation de cette fête depuis plus de vingt ans déjà par le Département de didactique du français langue étrangère de l’Université de Can Tho.

Toutes ces actions montrent bien que si la Francophonie est un espace linguistique, elle est aussi pour nous, Vietnamiens et Français, un espace d’échanges libres et de tolérance, une ouverture permanente au monde. Et les liens entre la région du Delta du Mékong et la France - échanges commerciaux, aide au développement, coopération scientifique, se sont tissés depuis longtemps déjà au-delà de la langue française.

Aussi, si nous nous félicitons de notre coopération, nous vous remercions surtout, chers partenaires et francophones pour votre investissement et votre confiance : vous êtes les garants et les moteurs de la vitalité de notre coopération et de la promotion de la langue française, langue internationale, langue de la diversité, langue des cultures et langue des opportunités.

Je vous remercie.

 

Dernière modification : 02/04/2019

Haut de page