Discours à l’occasion de la remise des bourses Odon Vallet à Hô Chi Minh-Ville (8 septembre 2017)


Je suis heureux de pouvoir m’exprimer devant vous alors que je viens de prendre mes fonctions de consul général de France à Hô Chi Minh Ville. C’est le premier événement public auquel je participe.

Permettez-moi tout d’abord de saluer M. Odon Vallet, déjà très connu et reconnu. C’est un homme qu’on ne présente plus, un esprit brillant, un cœur ouvert. Rendons hommage aussi à sa générosité. Il donne son temps et son argent pour soutenir les autres.
Depuis 2001, la Fondation Odon Vallet a attribué 34.500 bourses à des étudiants vietnamiens. Ce faisant, la Fondation soutien des principes qui nous sont chers : celui de l’excellence puisque les bourses vont aux meilleurs étudiants et celui d’un accès égalitaire à l’éducation puisque les bourses soutiennent des jeunes issus de milieux moins favorisés.

Je veux saluer aussi M. Jean Tran Thanh Van et son épouse Mme Le Kim Ngoc, de brillants scientifiques. Ils œuvrent inlassablement au bien commun, à l’aide des autres, et au développement de l’éducation et de la science, en particulier dans les relations franco-vietnamiennes.

Cette remise de bourses peut avoir lieu grâce à l’action de « Rencontres du Vietnam », événement majeur fondé par M. Jean Tran Thanh Van et par son épouse. Mme Le Kim Ngoc a reçu l’an dernier la plus haute distinction française, la légion d’honneur, à l’occasion de la visite du président de la république française au Vietnam.

Enfin, je veux vous saluer, vous les élèves présents, vos parents et vos enseignants. J’ai beaucoup de plaisir à vous rencontrer aujourd’hui.
Avec ces bourses, certains d’entre vous vont partir en France pour étudier dans les meilleurs établissements. D’autres, encore lycéens, pourront se porter candidat aux bourses d’excellence de l’Ambassade de France.
Chers élèves, je vous adresse mes sincères félicitations et vous dis mon admiration. Cette bourse, vous la méritez, vous l’avez obtenue grâce à votre intelligence et à votre travail. Continuez ! Tous mes vœux vous accompagnent.
Aux parents, aux enseignants et aux directeurs d’écoles, je vous dis merci, de soutenir ainsi ces jeunes, de leur montrer la voie de l’excellence et du mérite.
Ces échanges sont des liens précieux entre nos deux pays, et les boursiers peuvent compter sur le soutien de l’ambassade et du Consulat de France à leur retour.
A tous les acteurs de cette coopération essentielle, je dis merci./.

Vincent Floreani

PNG
PNG
PNG
PNG

Dernière modification : 04/10/2017

Haut de page