Autorisation provisoire de travail (Artistes)


En plus des documents généraux indiqués précédemment, le dossier doit comporter des documents spécifiques.


Attention, cette liste n’est qu’indicative, le service des visas peut vous demander des documents complémentaires s’il l’estime nécessaire en fonction de votre situation. Tous les documents demandés doivent être fournis en original accompagnés d’une photocopie. S’ils ne sont pas en français, ils doivent être traduits en français en anglais par un traducteur assermenté.


Liste des documents pour les intermittents du spectacle, artistes


Tout artiste se produisant en France dans le cadre d’un spectacle, que la prestation soit rémunérée ou non, doit présenter un contrat visé par une unité territoriale de la DIRECCTE du lieu du spectacle. Il en est de même des accompagnateurs exerçant une activité professionnelle en France.


Toutefois, s’ils peuvent prouver qu’ils sont uniquement des accompagnateurs – ils n’exercent pas d’activité professionnelle eux-mêmes –, ils devront alors déposer une demande de visa court séjour pour déplacements professionnels, accompagné d’une lettre déclarant qu’ils n’exerceront pas d’activité rémunérée tout en détaillant les conditions de prise en charge du séjour.


Une fois l’autorisation provisoire de travail obtenue du service de la main d’œuvre étrangère de la DIRECCTE, l’invitation de l’organisateur du spectacle en France est suffisante pour déposer la demande de visa.


L’organisme étranger doit toutefois fournir une lettre de présentation du projet et s’engager à respecter le droit du travail en France et à ce que l’ensemble des artistes reviennent dans leur pays d’origine.

PNG PNG PNG

Dernière modification : 05/04/2016

Haut de page