État civil (naissance, mariage…) et nationalité française

  • Naissance (et reconnaissance)

    La naissance de tout enfant au Vietnam doit – comme en France – être déclarée à l’état civil. Vous pouvez venir déclarer la naissance au consulat général dans un délai de 30 jours après la naissance. Passé ce délai, vous (...)

    lire la suite

  • Le mariage

    Le mariage d’un(e) ressortissant(e) français(e) au Vietnam peut être célébré par les autorités locales ou, sous certaines conditions, par le consul général de France à Ho Chi Minh-Ville. Dans tous les cas, des démarches (...)

    lire la suite

  • PACS

    Vous pouvez faire enregistrer un pacte civil de solidarité (PACS) au consulat général. Le PACS permet à deux personnes majeures de sexe différent ou de même sexe de conclure un contrat pour organiser leur vie commune. Ce (...)

    lire la suite

  • Le divorce

    Le divorce n’est pas une démarche d’état civil. Le consulat n’est donc pas compétent pour examiner ou recevoir votre demande.
    Quel que soit le lieu de votre mariage, vous pouvez divorcer au Vietnam sous réserve d’y (...)

    lire la suite

  • Décès

    Si un membre de votre famille, un proche ou toute personne que vous connaissez décède dans la circonscription consulaire de Ho Chi Minh-Ville, vous devez en informer le consulat général dès que possible.
    Le service de (...)

    lire la suite

  • Obtenir des copies

    Copies ou extraits d’actes d’état civil
    Pour tout événement d’état civil (naissance, reconnaissance, mariage ou décès) survenu à l’étranger, vous devez demander la copie ou l’extrait de votre acte en ligne, via le (...)

    lire la suite

  • Changement de prénom et de nom

    I - Changement de prénom - article 60 du code civil
    L’article 60 du code civil, modifié par la loi du 18 novembre 2016, transfère la procédure de changement de prénom à l’officier d’état civil du lieu de résidence ou (...)

    lire la suite

  • Acquérir la nationalité française

    Lorsqu’on ne naît pas français, on peut acquérir la nationalité française de différentes manières : à la suite du mariage avec un(e) Français(e), à raison de la résidence en France, en étant adopté par au moins un parent (...)

    lire la suite

Haut de page